NOTRE VIE ASSOCIATIVE

L’importance du formalisme pour un fonctionnement associatif réussi

Il faut le dire, notre réseau n’est pas toujours aussi performant dans le domaine du formalisme de sa vie associative qu’en matière de droit social ou de contrôle de gestion. Ceci s’explique par un héritage qui ne faisait pas de cette exigence une priorité, non seulement au sein de l’Enseignement catholique (ou plus largement du monde associatif), mais aussi de l’Administration elle-même qui avait tendance à faire confiance aux associations. Il y a peu de temps encore, une préfecture pouvait s’avouer incapable de fournir l’immatriculation d’un Ogec vieux de plusieurs décennies à un président qui en avait lui-même perdu la trace.