Ressources documentaires AB

  1. Accueil
  2. Docs
  3. Ressources documentaires AB
  4. Dossier Spécial
  5. Témoignage : Harmonie Mutuelle, l’un des assureurs sur le régime EEP Santé, prend la parole

Témoignage : Harmonie Mutuelle, l’un des assureurs sur le régime EEP Santé, prend la parole

   

Harmonie Mutuelle intervient dans le cadre de la recommandation de Mutex qui regroupe Adréa Mutuelle, Apréva, Chorum, Eovi-MCD mutuelle, Harmonie Mutuelle et l’Ociane.

Dans ce dossier spécial PSC, nous ouvrons une colonne pour un retour d’expérience d’Harmonie Mutuelle sur la Bretagne.

Chiffres clés d’Harmonie Mutuelle

Sur le périmètre de l’accord EEP Santé, Mutex compte 1 987 établissements souscripteurs. Au total, cela représente 33 587 personnes protégées par Mutex. Ce chiffre est réparti comme suit :

  • 22 039 salariés ;
  • 2 853 conjoints ;
  • 8 687 enfants.

Les raisons d’un succès

Depuis la décision du conseil constitutionnel actant la fin des désignations, il est devenu beau- coup plus difficile d’encourager les entreprises à venir sur un régime de branche. Le législateur a bien prévu des mécanismes permettant d’optimiser la mutualisation (recommandation, degré élevé de solidarité notamment), cependant, force est de constater que ces mécanismes ne suffisent pas toujours. Un élément clé d’une mutualisation réussie, selon nous, est l’implication forte des parties prenantes et en l’occurrence, des partenaires sociaux. Si la rédaction de l’accord de Branche décrit avec précision les attendus, et quand ils sont déterminés à aller ensemble vers un même objectif, la mission de mutualisation qui nous a été confiée est renforcée et le résultat s’en ressent.

Le taux de mutualisation de la Branche de l’Enseignement privé sous contrat est à ce jour le meilleur observé. Ceci s’explique par une Commission Paritaire Nationale très active et consciente des enjeux, le tout renforcé par une mobilisation importante en région. La communication qui est réalisée par l’intermédiaire de la lettre EEP Santé permet également une information régulière et précise sur l’accord.

Dernier point important, la prise en compte du Degré élevé de solidarité (DES) : en plus d’être un élément social fort, le DES doit également permettre le renforcement de la mutualisation, et pour cela il faut pouvoir en mesurer les effets.

Beaucoup de branches ont mis en place un DES mais à ce jour, tous les règlements intérieurs ne sont pas encore signés et peu d’actions ont été déployées en entreprises.

Depuis la signature de l’accord et de la recommandation, le DES a fait partie du paysage de l’accord de la Branche EEP, c’est sans doute également un élément de la vitalité et de la très bonne mutualisation de cet accord.

  • Une véritable mutualisation a ainsi été instaurée renforçant une vraie solidarité entre tous pour permettre aux salariés de bénéficier d’une complémentaire santé adaptée.
  • Des plaquettes et des supports dédiés ont été diffusés lors de toutes les réunions d’information et sont fournis à chaque rentrée scolaire pour les nouveaux salariés, sous for- mat papier ou numérique selon le choix des établissements.
  • Une adhésion facilitée en ligne a été proposée et toutes les agences d’Harmonie Mutuelle ont été préparées à accueillir les salariés pour les accompagner et répondre à toutes leurs interrogations.
  • Des interlocuteurs de proximité sont présents sur chaque département pour continuer à accompagner les Ogec et les établissements, à répondre à toutes les questions et à apporter un service personnalisé à tous les salariés.

L’exemple de la Bretagne

Les salariés des Ogec sont ainsi couverts en Bretagne à 98 % par Harmonie Mutuelle. Leurs retours sont positifs. Ils apprécient la proximité et les nombreux services proposés par la mutuelle. Les Udogec et l’Urogec sont en relation permanente avec les services d’Harmonie Mutuelle. L’Urogec, en concertation avec les Udogec, suit régulièrement la qualité des services du partenaire.

En Bretagne, la mobilisation de l’Urogec, des Udogec, des présidents d’Ogec, des responsables d’établissements, en lien avec les salariés et leurs représentants, a permis un déploiement efficace et très satisfaisant de l’offre de la Branche. C’est sans nul doute la Branche qui, sur la Bretagne, a le mieux déployé son offre santé auprès de ses salariés, de par l’organisation en proximité sur chaque département et l’engagement de ses responsables.

Plus de 35 réunions ont eu lieu sur les quatre départements en présence des chefs d’établissements du premier et second degré, des secrétaires comptables des écoles maternelles et primaires ainsi que des attachés de gestion des collèges et des lycées pour présenter toutes les modalités de l’accord et les services de proximité mis en place au service des salariés. Ces réunions ont fait l’objet de beaucoup d’échanges pour répondre aux nombreuses questions que suscite une mise en place d’une telle envergure (950 Ogec). Ensuite, des réunions (environ une soixantaine) ont eu lieu directement au sein des établissements qui le souhaitaient pour présenter le dispositif et les services aux salariés et à leurs représentants, et les accompagner individuellement selon leur situation personnelle. Un numéro de téléphone et une adresse mail dédiés pour les chefs d’établissements, les attachés de gestion, les comptables et les présidents d’Ogec ont été fournis pour les accompagner dans la mise en place : les questions les plus fréquentes concernaient les cas de dispenses, les cotisations réduites, les conjoints et les ayants-droit, le choix éventuel d’options, la comparaison avec une garantie existante, etc.

De même, un numéro de téléphone dédié a été mis en place permettant de répondre directement à toutes les questions des salariés.


Article co-rédigé par Pascal Melazza, direction relations partenaires Harmonie Mutuelle, et Marlène Coutard, chargée de marketing opérationnel Harmonie Mutuelle, “Arc boutant” n° 575, novembre 2017. 

Étiquettes , , , ,

Comment pouvons-nous aider ?