Ressources documentaires AB

  1. Accueil
  2. Docs
  3. Ressources documentaires AB
  4. Édito
  5. Des raisons d’être optimistes ! – Michel Quesnot, Président de la Fnogec

Des raisons d’être optimistes ! – Michel Quesnot, Président de la Fnogec

   

En ces temps si troublés, où l’on nous parle de « guerre » dans notre pays, si nous profitions de cette fête de Noël pour revisiter son sens et par là quelques fondamentaux ?

Nous avons des raisons de nous plaindre de la dureté de l’époque et des conséquences sur nos activités au service des établissements. Inutile de les rappeler, nous les connaissons tous. Mais nous évoquons moins souvent nos raisons d’être optimistes, qui sont nombreuses et parfois fortes. Cela mérite que nous citions quelques exemples.

L’épreuve de la mise en place d’un dispositif pari- taire d’assurance santé rendu obligatoire par les pouvoirs publics, pour une population aussi importante et dispersée, a été surmontée d’une manière aussi satisfaisante que possible. En particulier, le principe de « solidarité pilotée par la profession » a prévalu quasi unanimement, par opposition à des comportements individualistes constatés parfois dans des secteurs qui n’ont pas nos vertus, souvent sous-tendus par l’intervention d’intérêts commerciaux. Ceci est réconfortant.

La création d’une Confédération nous regroupe dans une branche professionnelle avec le supé- rieur, l’Institut Catholique, ainsi que des écoles de commerce, d’ingénieurs et d’agronomie. Ce projet est une occasion d’accélérer notre professionnalisation et de permettre aux partenaires d’accroître leur visibilité dans une démarche commune et porteuse de sens.

Après les difficultés durables autour de la convention collective, nous avons pu mettre en place un accord raisonnable parmi une vingtaine d’accords signés depuis deux ans. Il n’y a pas beaucoup de branches dans lesquelles le paritarisme est aussi vivant. La démarche de régionalisation de nos structures est bien partie et prendra un nouvel élan avec le recrutement d’une personne chargée d’animer le réseau.

Il faudrait plusieurs pages pour récapituler tous les domaines dans lesquels nous avançons, comme nous l’avons fait lors de l’assemblée générale de décembre 2015. La satisfaction de concrétiser de belles réalisations au service des familles et de l’Église nous fait heureusement oublier ce que cela nous coûte d’efforts, de stress et de préoccupations. Bonne année et un grand merci à tous ceux qui, dans les établissements et autour, rendent tout cela possible.


« Arc boutant », Janvier 2016 – N°557

Étiquettes ,

Comment pouvons-nous aider ?