Ressources documentaires AB

  1. Accueil
  2. Docs
  3. Ressources documentaires AB
  4. Édito
  5. Édito – Michel Quesnot, président de la Fnogec

Édito – Michel Quesnot, président de la Fnogec

   

Pourquoi serions-nous épargnés par les bouleversements profonds qui secouent nos sociétés ? La nécessité de professionnalisation que nous avons perçue et à laquelle nous avons déjà largement répondu, est déjà un signal pour un secteur qui vivait large- ment hors du temps. L’obligation de regrouper nos conventions collectives et d’accepter l’opportunité de le faire avec d’autres secteurs de l’enseignement supérieur était une évolution inimaginable il y a quelques années. Pourtant, ce regroupement introduit aujourd’hui cinq années de mutations à négocier. La nouvelle organisation régionale de la France doit nous inviter à en faire une opportunité si nous ne voulons pas qu’elle finisse par devenir une menace.

Le numérique est en train de changer profondément la vie des particuliers ainsi que les activités du tertiaire, comme la mécanisation a jadis transformé l’agriculture et l’industrie. Pouvons-nous rester dans le rafistolage et n’est-il pas temps de prendre de grandes initiatives dans les domaines qui nous sont confiés ? Le réseau associatif de notre fédération et nos centres d’expertise, qui sont plus que jamais indispensables à la mutualisation des moyens, nécessitent une réflexion stratégique sur la transformation de leur gouvernance ainsi que la mise en place des adaptations indispensables à effectuer, liées aux évolutions réglementaires.

Le manque de moyens, que nous ne sommes pas les seuls à ressentir, nous fait un devoir de nous pencher sur nos coûts et particulièrement sur notre relation avec nos fournisseurs. Côté recettes, il nous apparaît urgent de redynamiser nos activités dans la négociation des forfaits qui subissent une érosion, résultant d’une part, des difficultés financières des collectivités territoriales et d’autre part, du manque de prise en compte des nouvelles contraintes onéreuses qui sont à notre charge.

Mais rassurons-nous, car s’il y a bien une chose qui ne change pas, ce sont nos convictions chrétiennes ! Elles nous donnent en effet la force d’affronter ces enjeux ainsi que tous les autres que nous n’avons pas pu citer ici.

Merci pour votre indéfectible dévouement et bonne année à tous !


“Arc boutant”, N°567, janvier 2017. 

Étiquettes ,

Comment pouvons-nous aider ?