Ressources documentaires AB

  1. Accueil
  2. Docs
  3. Ressources documentaires AB
  4. Édito
  5. Osons dire « joyeux Noël » – Marie Portelli, Membre de la commission statuts bénévolat

Osons dire « joyeux Noël » – Marie Portelli, Membre de la commission statuts bénévolat

   

En ces temps si troublés, où l’on nous parle de « guerre » dans notre pays, si nous profitions de cette fête de Noël pour revisiter son sens et par là quelques fondamentaux ?

Noël c’est d’abord une attente bien humaine, celle d’une famille qui malgré les difficultés, assume pleinement son rôle de parents. L’éducation commence dès la mise au monde d’un enfant à travers les valeurs dont le couple parental est porteur : valeurs de la foi, de la confiance, de l’altérité, de la solidarité, du respect de l’autre tel qu’il est, de l’abandon à Dieu qui est le contraire du sentiment de pouvoir et de toute-puissance.

Noël symbolise la paix : pouvons-nous encore oser parler de paix alors que des fous fanatiques tuent des innocents, que des familles doivent être dans la peine la plus absolue, peut-être même dans la révolte, la colère ? Les événements nous ont mis en situation dite de « guerre ». Une guerre larvée. L’agresseur nous pousse à la stigmatisation par l’indifférenciation, à la peur de l’autre, à la recherche de boucs émissaires. N’oublions pas que « catholique » signifie une attention universelle à tous les hommes, des plus proches aux plus dissemblables, un respect total pour la vie et donc le refus absolu de l’atteinte la plus extrême à la dignité humaine, celle de la violence gratuite, de la mise à mort. Noël nous invite à trouver des solutions qui engendrent la paix lorsqu’elle n’est plus là. Il nous invite à être des bâtisseurs de paix. Il nous invite à vivre pleinement la fraternité, au respect mutuel, pour que nos communautés ne tombent pas dans le piège de l’intolérance.

Noël est porteur d’espérance : dans une grotte, dans la nuit, se lève une étoile et des hommes, des bergers comme des rois se mettent en marche. Ils pourraient s’enfermer chez eux mais ils ne le font pas. Ils font le choix de se tourner vers la vie, de répondre à un appel dont ils ne comprennent pas tout, avec confiance. Ils espèrent en la vie.

Noël nous permet de revisiter notre mission de gestionnaires dans nos établissements scolaires sans oublier que nous sommes aussi des promoteurs du lien familial, des valeurs éducatives fraternelles et citoyennes, et du respect de la personne dans toutes ses dimensions, y compris celle spirituelle.


« Arc boutant », Décembre 2015 – N°556

Étiquettes ,

Comment pouvons-nous aider ?