Ressources documentaires AB

  1. Accueil
  2. Docs
  3. Ressources documentaires AB
  4. Formation professionnelle
  5. Formation des personnels d’école à l’accueil des personnes en situation de handicap : un défi à relever pour les Ogec

Formation des personnels d’école à l’accueil des personnes en situation de handicap : un défi à relever pour les Ogec

   

Depuis 2015, lorsque la capacité d’accueil de l’établissement scolaire est supérieure à deux cents personnes, l’Ogec a l’obligation de mettre en place une formation à l’accueil et à l’accompagnement des personnes handicapées pour les professionnels en contact avec les élèves ou leurs familles. Depuis le mois d’octobre, un état de ces actions de formation doit être joint au registre public d’accessibilité.

Avec plus de 7 500 établissements, 130 000 enseignants et 80 000 salariés dont nombre d’entre eux peuvent être amenés à accueillir ou accompagner des personnes en situation de handicap, la prise en compte de cette obligation nécessite de construire une offre multiple au regard des besoins spécifiques des établissements : information, sensibilisation, formation avec pour objectif général de « construire une école plus inclusive », c’est- à-dire une école qui s’adapte aux élèves ayant des besoins éducatifs particuliers en se mettant à leur service et en prenant en compte leurs besoins, tant sur le plan matériel qu’éducatif, mais également en permettant à tous (familles, personnels, public, etc.) d’être accueillis dans de bonnes conditions.

D’ailleurs, l’Enseignement catholique n’a pas attendu la loi « handicap » de 2005 pour se préoccuper de l’accueil de ces élèves ; le projet même de l’Enseignement catholique est fondé sur un accueil de tous, quels que soient les profils, les histoires ou les différences. Afin de permettre au plus grand nombre de personnels d’Ogec d’être formés, ou tout au moins sensibilisés à l’accueil des personnes en situation de handicap, la Fnogec s’est rapprochée d’un collectif d’associations de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées et de leurs familles, l’Unapei, afin de construire et de former un réseau de personnes ressources dénommées « ambassadeurs de l’accessibilité ».

Dans un premier temps, 60 personnes vont être mobilisées pour suivre une formation, principalement sur la base du volontariat. Pour organiser cette formation, la Fnogec s’appuiera sur le partenariat existant entre l’Unapei, son centre de formation et les services formation des autres associations nationales, l’Association des Paralysés de France (APF), la Fédération des Aveugles de France et le Mouvement des sourds de France.

L’objectif est non seulement de diffuser des bonnes pratiques au sein des établissements catholiques d’enseignement, mais également de construire des relations partenariales de proximité entre les « ambassadeurs de l’accessibilité », les membres des associations représentatives des personnes handicapées et les personnes handicapées elles-mêmes.

Dans un second temps (à compter du deuxième trimestre 2018), il incombera à ces «ambassadeurs » d’organiser des réunions sur leur territoire pour sensibiliser les personnels des établissements catholiques d’enseignement et ainsi les aider à :

  • mieux comprendre les enjeux relatifs à l’accessibilité à l’établissement des personnes handicapées ;
  • mieux comprendre les besoins, le vécu, les attentes et le ressenti des personnes handicapées ;
  • identifier les principes et les règles d’une société plus inclusive avec les personnes handicapées ;
  • améliorer l’accueil et l’accompagnement des personnes présentant une déficience motrice, auditive, intellectuelle ou visuelle dans les établissements catholiques.

Une fiche descriptive de la démarche est en cours d’élaboration et pourra être jointe au registre public d’accessibilité, notamment pour les établissements dont les personnels d’accueil n’ont pas encore été formés et qui seraient donc dans l’attente du déploiement de ces « ambassadeurs de l’accessibilité » sur l’ensemble du territoire et de l’organisation de sessions de formation locales. Sans plus attendre, il convient également de sensibiliser ces personnels en prenant du temps pour qu’ils s’approprient les informations conte- nues dans le document d’aide à l’accueil des personnes handicapées à destination du personnel en contact avec le public élaboré par le ministre en charge de la construction. Ce guide rappelle la définition du handicap et les prescriptions pour les établissements recevant du public, il souligne surtout que l’accessibilité ne passe pas uniquement par celle des locaux mais également par la qualité de l’accueil et par une attitude ainsi qu’un comportement adéquats des professionnels de l’établissement.

Le temps de concertation organisé avec les personnels pour leur présenter ce guide et les sensibiliser aux bonnes attitudes à avoir face à une personne en situation de handicap pourra être mentionné dans les actions de formation visées dans le registre public d’accessibilité.

La prise en compte de cette obligation de formation doit se faire dans une démarche citoyenne intégrant la multitude d’acteurs de l’Enseigne- ment catholique. La sensibilisation à l’accueil des personnes en situation de handicap doit rayonner dans la mesure du possible au-delà des seuls personnels d’accueil des établissements accueillant plus de 200 personnes, visés par cette obligation légale.


Article publié par Sophie Pouverreau, juriste du pôle Économie-gestion de la Fnogec, “Arc boutant” n° 576, décembre 2017. 

Étiquettes , , , ,

Comment pouvons-nous aider ?