Ressources documentaires AB

  1. Accueil
  2. Docs
  3. Ressources documentaires AB
  4. Formation professionnelle
  5. Stop aux idées reçues !

Stop aux idées reçues !

   

En cette fin d’année, nous nous apercevons que les budgets Opcalia n’ont pas tous été utilisés. Il est donc important de revenir aux fondamentaux. Pour avoir de l’eau claire, pure et fraîche, il faut se rapprocher de la source. Pour avoir les bonnes informations, c’est la même chose : il faut frapper à la bonne porte !

Idée reçue n° 1 : Il n’y a plus d’argent, rien n’est pris en charge

FAUX ! La majorité des projets peuvent être cofinancés. Pour cela, il faut se poser la question du financement avant… et non après ! Gérer, c’est prévoir… En cette fin d’année, nous nous apercevons que les établissements de 10 salariés et plus n’ont pas consommé les budgets mutualisés qui risquent donc d’être perdus pour la branche ! N’hésitez donc pas à solliciter Opcalia pour des prises en charge d’ici la fin de l’année.

Idée reçue n° 2: Il n’y a plus de bud- get formation

VRAI ! Il n’y a plus de budget propre à l’établissement. Tous les fonds sont mutualisés au premier euro. Les établissements n’ont plus de droit de tirage. Autrement dit, «si j’ai une contribution de 1000 euros, je ne récupère pas forcément 1 000 euros… En revanche, je peux avoir des budgets beaucoup plus importants ! »

Idée reçue n° 3 : Aucun cadre ne peut bénéficier de formations

FAUX ! Seules les formations à destination des salariés de strate I et II sont financées sur le budget « plan de formation ». Les formations pour les cadres peuvent être prises en charge sur le CPF (notamment des actions de courte durée : informatique, RH, paie, langues) ou sur le budget « actions collectives » (communication, compta-gestion, immobilier etc.). Des actions en réseau peuvent également être organisées.

Catalogue Actions collectives

Ce catalogue est accessible directement en ligne. Il permet de former les salariés sur des courtes durées avec une prise en charge par Opcalia jusqu’à 100 % des frais pédagogiques et un allègement de la charge administrative (inscription simple en un seul clic).

Deux types de formation sont disponibles dans le catalogue :

  • les formations « métiers » spécifiques comme le décrochage scolaire, les bonnes pratiques d’hygiène et éco-gestes, la professionnalisation des Asem, les nouveaux comportements scolaires, la comptabilité analytique ;
  • les formations « transversales » comme Word, Excel, Gestion du temps, Management, Prévention des risques, Sauveteur secouriste du travail, Anglais…

Vous pouvez retrouver les actions collectives sur l’espace formation :

espaceformation.opcalia.com

Idée reçue n° 4 : Les petites écoles sont oubliées

FAUX ! 300euros de cotisations globales et 3000 euros de budget pour les actions de courte durée et crédit illimité pour les actions de longue durée comme la formation des chefs d’établissement.

Idée reçue n° 5 : Opcalia ne répond pas et ne donne pas de conseils sur le financement

Peut-être… mais Opcalia ne peut pas tout. Et beaucoup de choses ne sont pas de la compétence des chargés de gestion. Une question sur des prises en charge, sur un projet ou sur la recherche de fonds ? Contactez-nous !

Votre contact :

  • Aurélie Delgove, Coordinatrice formation et compétences, Collège employeur,
  • Tel. 0153737389
  • Email: formation@branche-eep.org

En synthèse : les règles essentielles

Les actions de courte durée :

Pour les établissements de 11 salariés et plus, deux priorités :

  • salariés de strates I et II et contrats aidés (CUI-CAE) : enveloppe de 500 euros par an et par établissement ;
  • « actions collectives » : financement jusqu’à 100 % des formations inscrites dans le catalogue (voir encadré ci-dessus).

Pour les établissements de moins de 11 salariés : toutes les actions peuvent être prises en charge dans le cadre d’une enveloppe annuelle de 3 000 euros HT.

75 % des établissements de moins de 11 salariés cotisent à hauteur de 300 euros par an. Les grandes entreprises des autres branches financent en effet les actions des PME via le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (www.fpspp.org)).

Les actions plus longues (formations certifiantes ou diplômantes) :

L’utilisation du Compte personnel de formation (CPF) est favorisée. Un CQP peut être financé presque entièrement par le CFP et cela, quels que soient les droits acquis par le salarié. Renseignez-vous ! 


Article publié par Jean-René Le Meur, responsable du pôle Social de la Fnogec, “Arc boutant” n° 576, décembre 2017. 

Étiquettes , ,

Comment pouvons-nous aider ?