Ressources documentaires AB

  1. Accueil
  2. Docs
  3. Ressources documentaires AB
  4. Service Civique
  5. La campagne de Service civique 2017-2018 est en marche !

La campagne de Service civique 2017-2018 est en marche !

   

L’intérêt d’accueillir un volontaire en Service civique n’est plus à prouver ! Pour preuve, 815 projets de missions ont été déposés, contre 710 en mai 2016. 420 missions ont ainsi été sélectionnées, ce qui devrait permettre d’accueillir environ 300 volontaires entre septembre et décembre 2017.

Afin de mieux comprendre le dispositif, retrouvez ci-dessous le synopsis de cette nouvelle campagne :

Sur quels critères la sélection des missions s’est-elle opérée ?

  • L’ensemble des partenaires du dispositif du Service civique au sein de l’Enseignement catholique, composé du Sgec, du Cneap, de l’Ugsel, de la Fnogec et de Renasup, examine en commissions les projets avec la plus grande attention et les valide unanimement.
  • Seules les missions conformes aux axes de mission de notre agrément et à l’esprit du Service civique tel que le gouvernement en définit les objectifs sont retenues.

Les axes de missions de notre agrément sont :

  1. éducation pour tous ;
  2. culture et loisirs ;
  3. environnement ;
  4. sport ;
  5. santé ;
  6. mémoire et citoyenneté ;
  7. solidarité ;
  8. développement international.

L’objectif de l’engagement en Service civique pour le gouvernement est à la fois de mobiliser la jeunesse face à l’ampleur des défis sociaux et environnementaux, et de proposer aux jeunes un nouveau cadre d’engagement dans lequel ils pourront mûrir, gagner en confiance en eux, en compétences, et prendre le temps de réfléchir à leur propre avenir, tant citoyen que professionnel. L’accueil d’un volontaire en Service civique doit donc être pensé avant tout comme la rencontre entre un projet relevant de l’intérêt général, porté par une structure d’accueil (un établissement scolaire) et un projet personnel d’engagement d’un jeune. Ainsi, une mission de Service civique doit à la fois être utile au volontaire, à l’organisme qui l’accueille et à la société en général. C’est un projet gagnant-gagnant-gagnant.

En résumé, les missions doivent explicitement présenter les caractéristiques suivantes ou répondre aux critères suivants :

  1. réaliser une mission d’intérêt général au sens sociétal ;
  2. faire vivre aux volontaires une expérience de citoyenneté et d’ouverture sur le monde, une expérience de mixité sociale ;
  3. mettre en place des missions accessibles à tous quel que soit le profil ou le parcours des volontaires (ne pas définir de mission trop ambitieuse) ;
  4. mettre en place des actions et des projets socialement innovants qui ne revêtent pas un caractère indispensable au fonctionnement de la structure d’accueil et qui ne se substituent pas à des fonctions de salariés, de bénévoles et de stagiaires ;
  5. laisser de la place à l’initiative du volontaire tout en respectant les règles de vie.
  • La qualité rédactionnelle est également un critère de sélection, car c’est à la lecture des seules informations portées sur le formulaire de projet de mission que la compréhension de la mission et de son objectif sont possibles.
  • La commission de validation a également essayé de privilégier les axes de missions moins représentés dans les campagnes précédentes afin de diversifier et d’élargir les champs d’actions en termes d’engagement et d’accompagnement solidaire. Ainsi, d’excellentes missions sur les axes « Environnement », « Mémoire et Citoyenneté », « Santé » et « Solidarité » ont été retenues, ainsi que sur le nouvel axe « Développement international ».
  • Enfin, une attention particulière a été portée aux établissements qui souhaitaient accueillir un volontaire pour la première fois, afin qu’ils découvrent le dispositif et les avantages qui en découlent.

420 missions ont ainsi été sélectionnées sur les axes suivants :

Quelles sont les durées des missions ?

  • 85 missions de 9 mois débutent en sept. 2017.
  • 135 missions de 8 mois débuteront en oct. 2017.
  • 80 missions de 7 mois débuteront en nov. 2017.

Dans quelles régions du territoire se dérouleront les missions ?

38 établissements du département du Nord et du Maine et Loire ont déposé au moins un projet. Vient ensuite le département de la Loire-Atlantique avec 32 établissements. Mais l’ensemble du territoire, y compris l’outre-mer, s’est fortement mobilisé pour bénéficier du dispositif dès la rentrée.

Qui est en charge des démarches administratives ?

La Fnogec a commencé à élaborer, dès le 21 août 2017, les documents contractuels qui sont d’abord expédiés aux établissements scolaires pour signature et ensuite envoyés à l’Agence de services de paiement pour validation.

Comment se préparer pratiquement à accueillir un volontaire ?

Sur le site de la Fnogec sont disponibles :

Comment se déroulent les formations obligatoires pour les volontaires ?

Les formations à suivre par les volontaires sont :

  • « Prévention et secours civiques de niveau 1 » — PSC1 — pour les volontaires ne possédant pas déjà le diplôme ;
  • La formation civique et citoyenne dont l’objectif est de sensibiliser les volontaires à la citoyenneté. Cette formation n’est pas l’équivalent de la journée défense et citoyenneté (JDC).

La Fnogec organise ces formations et prend en charge l’ensemble des frais. Aucune formation ne doit se dérouler localement, ces journées représentant de grands moments de rencontres et d’échanges entre jeunes venant de tous horizons.

Dates et lieux des sessions de formation :

Les volontaires seront convoqués à l’une de ces trois sessions par la Fnogec, mais il est recommandé de bloquer d’ores et déjà ces dates dans vos agendas !

Et la formation des tuteurs ?

Les tuteurs doivent également être formés pour accompagner les volontaires. Les nouveaux tuteurs seront dans l’obligation de suivre une journée de formation sur l’une des trois dates ci- dessus (17 et 31 janvier – 14 février). Il est recommandé de bloquer d’ores et déjà ces dates dans vos agendas ! Les convocations seront envoyées par la Fnogec. Le coût de ces journées, y compris les frais de déplacement, seront pris en charge par la Fnogec.

Pour en savoir plus sur le dispositif

Le site de la Fnogec contient toutes les informations utiles: il est mis à jour au fur et à mesure de l’avancement de la campagne : www.fnogec.org/service-civique

Qui accompagne les établissements tout au long de la campagne ?

 

 

La Fnogec dédie une personne à plein temps pour la gestion du disposi- tif. Armelle Baril, coordinatrice du Service civique est à votre écoute et répond aux interrogations tout au long de la campagne.

 

 

Et pour faire face au rush de la rentrée ainsi qu’à l’organisation des for- mations, Leslie Ben Guigui vient lui prêter main forte.

 

Pour les contacter : service-civique@fnogec.org


Article publié par Armelle Baril, coordinatrice Service civique de la Fnogec, “Arc boutant” n° 573, septembre 2017. 

Étiquettes , , ,

Comment pouvons-nous aider ?