Dernière modification : 23 janvier 2020
Vous êtes ici :
Temps de lecture estimé : < 1 min

Afin de protéger les données à caractère personnel de votre structure, vous devez vous assurer que tous les acteurs extérieurs, qui ont potentiellement accès à vos données respectent également les principes du RGPD.

Quelques exemples d’acteurs extérieurs, appelés Sous-traitant par la CNIL :

  • votre prestataire informatique (qui a accès à vos postes de travail, qui remplacent des ordinateurs, …)
  • l’éditeur des logiciels utilisés par votre structure
  • l’hébergeur de votre site internet

Les données communiquées à ou gérées par des sous-traitants doivent bénéficier de garanties suffisantes.

Des exemples de clauses de sous-traitance sont proposés par la CNIL dans l’attente de l’adoption de clauses contractuelles types au sens de l’article 28.8 du règlement européen sur la protection des données. Elles peuvent être insérées dans vos contrats et doivent être adaptées et précisées selon la prestation de sous-traitance concernée.

   

Cet article vous a t-il aidé ?
Non 0
Vues : 36