Dernière modification : 3 juin 2021
Vous êtes ici :
Temps de lecture estimé : 2 min

   

Qu’est-ce qu’une centrale de référencement ?

L’objectif d’une centrale de référencement est de proposer à ses adhérents des conditions tarifaires négociées auprès de fournisseurs et de prestataires de services, grâce au potentiel d’achats que représente l’ensemble de ses adhérents.

L’adhésion à une centrale de référencement est intéressante pour un établissement scolaire pour différentes raisons :

  • Sécuriser les achats. Beaucoup de fournisseurs/prestataires de services démarchent les établissements scolaires et c’est souvent difficile pour les chefs d’établissement, les intendants ou les DAF de se faire une idée sur leur qualité, leur expérience, etc. Les arnaques sont par ailleurs de plus en plus nombreuses. La centrale de référencement va pré-sélectionner les fournisseurs et développer une relation de partenariat avec eux.
  • Gagner du temps. La pré-sélection des fournisseurs et prestataires de services de qualité par des experts en achats vous fera gagner un temps inestimable. C’est un métier d’acheter !
  • Acheter à des tarifs négociés intéressants. La mutualisation des achats permet aux centrales de négocier des tarifs intéressants pour tous les adhérents, même les plus petits. Vous obtiendrez ainsi des tarifs que vous ne pourrez pas obtenir en achetant en direct auprès d’un fournisseur.

Comment choisir une centrale de référencement ?

Il existe de nombreuses centrales de référencement en France. Certaines sont commerciales, d’autres sont associatives. Certaines sont nationales, d’autres sont régionales voire plus petites. A vous de rechercher la centrale qui correspond le mieux à ce que vous recherchez. Pour comparer les offres des centrales de référencement, les critères suivants pourraient être étudiés :

  • Les familles d’achats de la centrale sont-elles adaptées aux achats de votre établissement ?
  • L’adhésion donne-t-elle accès à toutes les familles d’achats et à toutes les conditions tarifaires négociées par la centrale auprès de ses fournisseurs ou à certaines familles d’achats uniquement ?
  • Faut-il s’engager sur des volumes d’achats minimum ?
  • Quelles économies pouvez-vous espérer réaliser ? Faites faire des études sur factures avant d’adhérer.
  • Quel est le coût ? Les prix sont-ils transparents ? Comment se rémunère la centrale de référencement ?
  • Quelles sont les conditions d’adhésion (durée du contrat, conditions de résiliation, clause d’exclusivité, etc.) ? Restez-vous libre d’acheter auprès d’un fournisseur de votre choix, même s’il n’est pas référencé par la centrale ?
  • La centrale peut-elle vous accompagner au quotidien dans vos achats (proximité, compétence et disponibilité d’un chargé de mission) ?
  • Comment est la gouvernance de la centrale (association, société commerciale) ? Comment sont réinvestis les excédents de la centrale ?
  • Etc.

En Bretagne, il existe des centrales de référencement associatives dont l’offre de produits et de services est conçue spécialement pour les établissements catholiques d’enseignement : les Groupements d’achats de l’Enseignement
libre (GAEL)
. Les GAEL, au service des établissements implantés en Bretagne, référencent beaucoup de fournisseurs locaux. Nous vous conseillons de recourir à leurs services.

Pour le reste de la France, la Fédération des Ogec a signé une convention de coopération avec deux centrales de référencement associatives : U.N.ADERE et Apogées, dont l’objectif est de faire connaitre leurs services auprès de nos Ogec adhérents. Celles-ci comptent déjà des Ogec parmi leurs adhérents depuis une dizaine d’années. Historiquement au service des acteurs du secteur social et médico-social, leur offre est aujourd’hui proposée à tous les acteurs associatifs de l’Économie sociale et solidaire et adaptée aux besoins en achats d’un Ogec.

Le Cèdre, déjà très implanté dans l’Enseignement catholique, est partenaire de la Fédération des Ogec en 2021. Son offre de services est très diversifiée (mutualisation des achats, accompagnement des projets d’investissement, négociation et suivi des contrats de restauration et de nettoyage, assurances et placements éthiques) et répond également aux besoins en achats des Ogec.

Cet article vous a t-il aidé ?
Non 0
Vues : 6