Rencontres nationales des mixités

Dernière modification : 29 janvier 2024
Temps de lecture estimé : 1 min

Le 18 janvier 2024, se sont tenues les premières rencontres nationales des mixités l’une sur l’interlocution publique locale et l’autre sur les mesures sociales et les indicateurs de mixités. Formation, échanges de pratiques et d’expérience, co-construction de supports ont rythmé cette journée qui a réuni plus de cent personnes venues en délégation régionale (directeurs diocésains, chefs d’établissement, présidents d’Ogec, d’APEL …)

La Fnogec et ses représentants étaient présents à la rencontre sur l’interlocution publique notamment pour partager leurs expériences en matière de financements publics et de négociation avec les collectivités territoriales. En effet, Anne Barré et Sophie Pouverreau, juristes au sein du Pôle économie gestion ont coordonné, avec les équipes du Secrétariat général de l’Enseignement catholique, l’animation des ateliers proposés aux participants autour des thématiques suivantes : forfaits communaux, financements publics des départements et régions, politiques publiques et mesures sociales… Pour animer ces temps forts, elle se sont appuyées sur un réseau d’experts : les négociateurs de forfaits communaux, départementaux et régionaux.

Pour mémoire, la Fnogec anime, forme et soutient ces négociateurs. Ils ont accès une riche base documentaire via un un espace collaboratif Microsoft Teams. Un module négociateur de forfait a récemment été créé dans INDICES pour leur permettre de réaliser des évaluations du coût de l’élève du public (commune de plus de 3500 habitants) sur la base des comptes administratifs communaux. La version de cet outil pour les communes de moins de 3500 habitants est en cours de développement.

Une table ronde sur les « enjeux et bonnes pratiques de l’interlocution publique » à laquelle participait notamment Pierre-Vincent Guéret, Président de la Fnogec, a clôturé cette matinée. Il y a été rappelé la nécessité de créer du lien avec les collectivités locales, de faire savoir qui nous sommes, d’engager un dialogue constructif, pas uniquement axé sur un besoin de financement.

L’après-midi a été consacré à la co-construction de supports (modèle de lettre argumentée aux élus, éléments pour un vade-mecum de bonnes pratiques) en petit groupe de 5/6 personnes pour favoriser les échanges.

Deux autres rencontres sont fixées au 25 mars 2024 sur les thèmes de la modulation des contributions familiales et de la cartographie de l’offre de formation.

Télécharger la fiche au format PDF
Mots-clés :
Cet article vous a t-il aidé ?
Non 0
Vues : 45

Continuer votre lecture

Suivant Evaluation du forfait communal automatisée
Aller en haut