Dernière modification : 22 janvier 2021
Vous êtes ici :
Temps de lecture estimé : 2 min

En 2018, l’Enseignement catholique s’est engagé à lutter contre la maltraitance et à promouvoir la bientraitance éducative grâce à un programme coordonné d’actions élaboré avec l’ensemble des parties prenantes.

Qu’est-ce qui constitue ce programme ?

Pour atteindre ses objectifs de lutte contre la maltraitance, le Sgec a élaboré le Programme de Protection des Publics Fragiles qui comprend plusieurs types d’actions :

  • création et diffusion de documents techniques,
  • constitution d’un réseau national de référents,
  • diffusion d’une information sur ces questions durant la formation initiale des chefs d’établissement, chargés de mission et directeurs diocésains,
  • élaboration d’un questionnaire invitant les instances à faire remonter leurs expériences positives et leurs besoins en matière de protection des personnes.

Le Sgec travaille à présent à inclure ces problématiques dans la formation de tous les acteurs : formation des formateurs, formation des salariés, …

Des communications régulières seront également faites sur ce sujet pour que la lutte contre la maltraitance soit à terme intégrée systématiquement dans les projets menés nationalement ou localement.

Comment agir dès aujourd’hui ?

Comme le rappelle Philippe Delorme, la lutte contre la maltraitance est la responsabilité de chacun :

Chaque acteur de l’Enseignement catholique doit savoir à qui s’adresser, comment agir en cas de dévoilement d’une situation pouvant évoquer la maltraitance.
C’est pourquoi, je vous invite à tout mettre en œuvre, là où vous êtes, pour, chaque année, informer, former, accompagner les réseaux dont vous avez la responsabilité, où vous exercez vos activités.

Philippe Delorme, secrétaire général de l’Enseignement catholique – éditorial de « De la lutte contre la maltraitance à la bientraitance éducative »

En tant que chef d’établissement, président d’Ogec, membre d’une fédération territoriale, vous pouvez agir en lisant et en diffusant autour de vous les documents rédigés par le groupe de travail du PPPF.

Le document nommé « De la lutte contre la maltraitance à la bientraitance éducative » détaille les axes et le calendrier du programme, donne ses fondements juridiques et quelques définitions clés.

Les documents techniques sont à diffuser auprès des chefs d’établissements et par leur intermédiaire auprès des personnels. Ils donnent des clés concrètes pour :

  • créer des dispositifs d’écoute selon son rôle dans l’établissement,
  • recueillir la parole de l’enfant,
  • connaître les procédures à suivre en cas de suspicion de maltraitance ou de situation de danger,
  • savoir ce qui relève du secret professionnel, de la discrétion, du devoir de réserve et à qui ils s’appliquent.

Vous avez également la possibilité de vous faire livrer ces documents en version papier gratuitement grâce à la boutique du Sgec. Cliquez sur les liens suivants pour commander « De la lutte contre la maltraitance à la bientraitance éducative », « Etre à l’écoute, créer des dispositifs d’écoute », « Recueillir la parole de l’enfant témoin ou victime », « Procédures en matière de protection des mineurs », « Secret professionnel, discrétion professionnelle, devoir de réserve, confidentialité », ou l’ensemble de ce pack.

Visionner le webinaire

   

Mots-clés :
Cet article vous a t-il aidé ?
Non 0
Vues : 180