Le programme de protection des publics fragiles (3PF)

Dernière modification : 13 novembre 2023
Vous êtes ici :
Temps de lecture estimé : 2 min

Mis à jour le 13/11/23

En 2018, l’Enseignement catholique s’est engagé à lutter contre la maltraitance et à promouvoir la bientraitance éducative grâce à un programme coordonné d’actions élaboré avec l’ensemble des parties prenantes.

Qu’est-ce qui constitue ce programme ?

Pour atteindre ses objectifs de lutte contre la maltraitance, le Sgec a élaboré le Programme de Protection des Publics Fragiles qui comprend plusieurs types d’actions :

  • création et diffusion de documents techniques,
  • constitution d’un réseau national de référents,
  • diffusion d’une information sur ces questions durant la formation initiale des chefs d’établissement, chargés de mission et directeurs diocésains.

Le Sgec travaille à présent à inclure ces problématiques dans la formation de tous les acteurs : formation des formateurs, formation des salariés, …

Des communications régulières seront également faites sur ce sujet pour que la lutte contre la maltraitance soit à terme intégrée systématiquement dans les projets menés nationalement ou localement.

Comment agir dès aujourd’hui ?

Comme le rappelle Philippe Delorme, la lutte contre la maltraitance est la responsabilité de chacun :

Chaque acteur de l’Enseignement catholique doit savoir à qui s’adresser, comment agir en cas de dévoilement d’une situation pouvant évoquer la maltraitance.
C’est pourquoi, je vous invite à tout mettre en œuvre, là où vous êtes, pour, chaque année, informer, former, accompagner les réseaux dont vous avez la responsabilité, où vous exercez vos activités.

Philippe Delorme, secrétaire général de l’Enseignement catholique – éditorial de « De la lutte contre la maltraitance à la bientraitance éducative »

Consulter la plateforme 3PF

Une nouvelle plateforme en ligne, mise au point par le département Education en partenariat avec l’association Jonas, entend diffuser très largement les outils réalisés par le Sgec dans le cadre du Protocole de protection des publics fragiles engagé en 2018 (jusqu’à présent il était uniquement disponible sous la forme d’un pack de livrets téléchargeable). Il s’agit tout à la fois d’élargir le propos et sa réception.

Un premier onglet propose une typologie de la maltraitance distinguant les situations de harcèlement, les violences sexuelles et les autres violences, déroulant pour chaque cas un processus permettant de comprendre, de prévenir et d’agir.

Un deuxième onglet propose un plan boussole, c’est-à-dire un outil d’auto-diagnostic permettant aux établissements de se fixer des objectifs d’amélioration concrets en matière de prévention.

Une carte interactive permettra à chacun de repérer les référents diocésains 3PF afin de solliciter leur accompagnement.

Lire et diffuser la documentation 3PF

En tant que chef d’établissement, président d’Ogec, membre d’une fédération territoriale, vous pouvez agir en lisant et en diffusant autour de vous les documents rédigés par le groupe de travail du 3PF.

Le document nommé « De la lutte contre la maltraitance à la bientraitance éducative », mis à jour en février 2022, détaille les axes et le calendrier du programme, donne ses fondements juridiques et quelques définitions clés : « De la lutte contre la maltraitance à la bientraitance éducative »

Les documents techniques sont à diffuser auprès des chefs d’établissements et par leur intermédiaire auprès des personnels. Ils donnent des clés concrètes pour :

Consulter les casiers judiciaires des candidats avant tout recrutement

La Commission permanente du Comité national de l’Enseignement catholique a émis des recommandations concernant la consultation des casiers judiciaires des candidats en amont des recrutements :

Visionner les webinaires

Télécharger la fiche au format PDF
Mots-clés :
Cet article vous a t-il aidé ?
Non 0
Vues : 2554

Continuer votre lecture

Suivant Le droit à l’image
Aller en haut