Le conseil en évolution professionnelle (CEP)

Dernière modification : 20 juillet 2020
Temps de lecture estimé : 1 min

   

Définition

Créé en 2014, le conseil en évolution professionnelle (CEP) permet de disposer d’un temps de conseil et d’échange sur sa situation professionnelle. C’est un dispositif d’accompagnement gratuit et personnalisé proposé à toute personne active souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle.

Avec la loi du 5 septembre 2018, chaque employeur a l’obligation de faire connaître aux salariés à l’occasion de leur embauche et de leur entretien professionnel l’existence du CEP et les possibilités de recours : définition de du projet professionnel ou d’évolution (reprise d’activité, reconversion …).

Pour qui ?

Le CEP est accessible à toute personne active :

  • Salarié du secteur privé,
  • Agent du secteur public,
  • Travailleur indépendant,
  • Personne en recherche d’emploi,
  • Artisan,
  • Profession libérale,
  • Auto-entrepreneur,
  • Jeune sorti du système scolaire sans qualification, ni diplôme.

Comment ?

France compétence a désigné 18 opérateurs régionaux en charge de délivrer le CEP : Pôle emploi, Association pour l’emploi des cadres (Apec), Mission locale, CAP emploi (pour les personnes en situation de handicap), Commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR).

Le CEP comporte 3 étapes :

  • un entretien individuel pour analyser la situation professionnelle,
  • un conseil visant à définir le projet professionnel,
  • un accompagnement dans la mise en œuvre de ce projet.

Quand?

L’accompagnement de la personne dans le cadre du CEP est réalisé sur le temps libre.

Un accord de branche ou d’entreprise peut toutefois prévoir les conditions dans lesquelles le CEP pourrait être mobilisé sur le temps de travail.

Pour toute information : www.mon-cep.org
Mots-clés :
Cet article vous a t-il aidé ?
Non 0
Vues : 200