Sobriété numérique : conseils pour les usagers

Dernière modification : 22 novembre 2022
Vous êtes ici :
Temps de lecture estimé : 1 min

Smartphones, tablettes, ordinateurs, TBI… Les appareils numériques font aujourd’hui partie intégrante du quotidien des établissement scolaires. Grâce à eux, on gagne du temps, on communique plus facilement, on partage des informations en temps réel, on accède à de nombreuses informations …

Pour autant, les effets indésirables liés à l’explosion des usages numériques sont nombreux. La faute au renouvellement trop fréquent de nos équipements, à des achats d’appareils trop puissants par rapport à nos besoins ou à des gadgets peu utiles. Mais aussi à une faible information des consommateurs sur les impacts du secteur. En conséquence, la consommation énergétique et l’utilisation de matières premières ne cessent d’augmenter. Les émissions de gaz à effet de serre croissent de manière exponentielle. Les déchets électroniques se multiplient. Notre attention est quant à elle sursollicitée. (source : ADEME)

Selon l’ADEME :

4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont dues au numérique (2,5% des émissions de la France). D’ici 2025, ce chiffre pourrait doubler.

En résumé, le bond technologique que les établissements scolaires, et chacun de nous, connaissons influe sur notre vie et a de lourdes conséquences écologiques. Mais rien n’est perdu : il est tout à fait possible d’être consommateur de numérique, tout en réduisant son empreinte carbone. Il suffit de suivre une série de gestes simples, qui vont dans le sens de la “Green IT” et de la “sobriété numérique”. En tant qu’utilisateur, nous devons en prendre conscience et modifier nos habitudes pour rendre le numérique plus durable.

Se tenir informé

Pour en savoir plus sur le numérique et ses enjeux, l’Institut du Numérique Responsable propose un MOOC de Sensibilisation au numérique responsable.

Découvrez, dans ce tout premier module de sensibilisation les enjeux du numérique et ses impacts positifs mais aussi négatifs et comprenez que vous pouvez agir grâce à la mise en place d’une démarche numérique responsable à titre individuel mais aussi au sein de votre organisation. Une telle démarche va démultiplier vos impacts positifs et neutraliser les impacts négatifs. Parce que l’urgence climatique est bien réelle, nous devons individuellement et collectivement agir dès maintenant.

Tester vos connaissances

L’ADEME propose un quizz ludique avec 10 questions pour vous permettre de tester vos connaissances et vous interpeler sur les impacts du numérique au travail.

Alimenter une boîte à idées

Si vous avez de nouvelles idées d’écogestes numériques, n’hésitez pas à alimenter notre boîte à idées.

Télécharger la fiche au format PDF
Mots-clés :
Cet article vous a t-il aidé ?
Non 0
Vues : 392

Continuer votre lecture

Précédent Sobriété numérique : donner une seconde vie à vos équipements numériques
Suivant Comment encourager les membres de la communauté éducative à modérer leur usage du numérique ?
Aller en haut