Dernière modification : 30 avril 2021
Vous êtes ici :
Temps de lecture estimé : 2 min

Comment a été réalisée cette cartographie ?

Le contexte

La Commission Paritaire Permanente de Négociation et d’Interprétation (dite CPPNI) souhaitait identifier et évaluer les facteurs de risques professionnels existants dans la branche afin d’élaborer une politique de prévention. La CPPNI a donc mandaté un cabinet expert dans le domaine : le cabinet Didacthem.  

La méthode

L’intervention du cabinet s’est déroulée en 3 phases :

  1. Une phase d’analyse du terrain en deux étapes :
    Observation des salariés dans leurs conditions réelles de travail au sein de 15 établissements représentatifs.
    – A partir des observations, élaboration de questionnaires à destination des chefs d’établissement leur permettant d’élaborer leur DUER (document unique d’évaluation des risques professionnels).
  2. Une phase de consolidation de l’ensemble des réponses des établissements dans une cartographie des facteurs de risques professionnels propre à l’enseignement privé non lucratif.
  3. Une phase d’accompagnement du groupe de travail paritaire dans la mise en place d’un plan d’action de prévention.
Vous aussi, élaborez votre DUER grâce à l’outil G2P présent dans ISI RH, module évaluation des risques. Retrouvez le pas-à-pas de l’outil ici.

Quels constats ?

Le 1er risque : le risque sanitaire lié au Covid

Le risque majeur actuellement dans nos établissements est le risque sanitaire.

La situation de circulation du virus du Covid augmente également fortement la prévalence des risques-psychosociaux auxquels sont soumis les salariés : risques liés à l’incertitude, à la peur de la contamination, mais aussi aux difficultés du télétravail.

Pour comprendre la notion de risques psychosociaux consultez la fiche RPS. Comment prévenir les risques liés au télétravail? Consultez la fiche le télétravail: quels risques? Quelle prévention?

Consultez notre fiche dédiée à la prévention des risques liés au Covid, et découvrez notamment les guides disponibles et les formations accessibles pour prévenir le risque sanitaire et les risques psychosociaux.

Les risques majeurs hors Covid : les chutes de plain-pied et les risques psychosociaux

Cette cartographie utilise une grille de criticité qui comporte 16 niveaux : de 1 à 3 le risque est maitrisé, de 4 à 8 il est à traiter et à partir de 9 il est à traiter prioritairement. La criticité d’un risque s’apprécie en prenant en compte simultanément la fréquence d’apparition du risque et sa gravité.

La cartographie du DUER montre que les risques pour lesquels une action doit être mise en place rapidement sont :

  • les chutes de plain-pied pour toutes les unités de travail et particulièrement pour la restauration ;
  • le risque lié aux agressions et à la gestion des relations conflictuelles pour l’unité de travail accueil-standard ;
  • le risque lié à l’exigence émotionnelle pour l’unité de travail ASEM ;
  • parmi les risques psychosociaux, l’exigence émotionnelle et l’insécurité au travail ressortent en premier toutes unités de travail confondues.

Et après ?

Ces résultats vont permettre à la CPPNI de fixer les orientations de travail du groupe de travail paritaire sur la pénibilité et les conditions de travail. Des actions seront définies au niveau national à destination des salariés et des établissements de l’enseignement privé.

   

Mots-clés :
Cet article vous a t-il aidé ?
Non 0
Vues : 590